Reconnaître le talent de l'autre, c'est en soi talentueux.
Manza

Manza-Lis-tes-ratures

Manza sera en concert le 15 Novembre 2014 au Pianofabriek

 

Manza

 

Welcome to the Romero Institute Store.
Proceeds support the Lakota People's Law Project.

Un enseignant dans les prisons réclame dédommagement

La simplicité n'est pas un but dans l'art, mais on arrive à la simplicité malgré soi en s'approchant du sens réel des choses.
Constantin Brancusi
 

Bonsoir à toutes et à tous, 

Je ne suis pas un familier des posts Facebook mais je voulais clarifier quelques points sur des « infos » relayées par pas mal de sites people car ce soir, je suis dégoûté. 

Donc, voici les propos en question tels qu’ils sont retranscrits dans Voici.fr:
En tant que papet du rap français, tu as quelle vue sur les produc­tions actuelles comme Sexion d’Assaut, Maître Gims, Black M ou Booba ?
« Ces nouveaux groupes font plus de la variété que du rap. Je les accepte, mais ils ne repré­sentent rien pour moi. Bien sûr que je ne suis pas d’ac­cord avec des rappeurs comme Booba qui traitent les femmes de « bitch » parce qu’elles leur font peur. Je ne les écoute plus. »
Cela commence sérieusement à me fatiguer que chaque fois que je m’exprime sur le Rap français, mes propos sont suffisamment mal retranscrits (je pense maladroitement par Voici) ou légèrement déformés (volontairement par les sites et journaux qui ont extrait cette réponse pour faire du bruit), et ça c’est plus grave, afin que le sens soit complètement différent de mon propos, et que mon interview réponde à la caricature du « clash » que se font certaines personnes sur le rap ou pire, réponde à leur recherche pathétique de « buzz »…

Dans l’entretien, j’ai dit que je n’écoutais pas de rap français (je n’écoute que du rap US), qu’une partie de cette musique (française et américaine) était devenue de la pop, que je ne me reconnais pas musicalement dans certains artistes, mais que je m’en foutais car je ne suis pas le juge du hip hop et que c’est une évolution normale due au succès de cette musique.

Tel que cela est écrit dans l’article, j’ai l’air d’être un gros prétentieux aigri, pire qu’un juge, le grand président du rap qui détient la science infuse du hip hop!

Ma colère est à la mesure de mes propos supposés, je me permettrais donc de serrer les mains de Sexion d’assaut, Black M et Gims quand je les croise et de les insulter ensuite dans la presse. Si c’était le cas, je ne pourrais pas me regarder dans une glace !!!!!

J’en ai assez que des personnes qui rêvent de dire du mal de certains artistes utilisent ma bouche pour le faire, assez que pour vendre de la pub et faire du clic, des « journalistes » attendent comme des morts de faim que je défonce dans leur article Booba, Rohff, La Fouine ou Sexion d’assaut, ce n’est pas la première fois.

La nuance et la précision de mes mots n’est que rarement respectée.

Pour celles et ceux qui en doutent, lisez d’autres articles ou je dis le contraire de ce qui est suggéré, soit je suis incohérent, schizophrène ou mes propos sont mal retranscrits, volontairement ou non.

Donc, à l’avenir, je ne répondrai PLUS JAMAIS à la question « que pensez vous du rap français aujourd’hui ? ».

J’ai décidément beaucoup de mal à comprendre certaines règles en vigueur de nos jours.

Désolé pour ceux et celles, artistes et fans, qui se sont étonnés de ces « propos » ou se sont sentis blessées.

Peace...

Akhenaton, 9 novembre 2014